Œufs contaminés : Nouvelle dérive de l’agro-industrie ?

Le scandale des œufs contaminés au Fipronil, qui a éclaté la semaine dernière, prend chaque jour plus d’ampleur. Nous découvrons qu’il touche aujourd’hui la France. En réalité, ce scandale n’est pas seulement celui de la filière œuf, c’est bien celui de tout un système, celui de l’agro-industrie et du modèle économique de libre-échange dans lequel elle prospère.

Dans ce jeu fait de concurrence souvent déloyale et de tricherie généralisée, toutes les parties sont fautives. Des entreprises qui, aux règles sanitaires, préfèrent leur chiffre d’affaire et n’hésitent pas à commercialiser des produits frauduleux. Des Etats qui, sous couvert de compétitivité et de performance économique, se rendent coupable de laxisme voire de complicité avec ces entreprises. Enfin, des importateurs qui, pour baisser toujours plus les prix d’achat, préfèrent importer de l’étranger des œufs à la qualité incertaine, au mépris de la production paysanne de très grande qualité qui existe dans notre pays.

Les perdants eux, sont toujours les mêmes. Les producteurs, sur lesquels s’exerce la pression sans limite de la compétitivité économique. Les animaux, considérés comme de simples générateurs de matière première agricole, et que l’on n’hésite pas à abattre par millions lorsqu’ils ne sont plus rentables. Et bien sûr les consommateurs, à qui le système agro-industriel ne fournit ni la qualité, ni la confiance qu’ils méritent.Il serait salutaire que ce scandale entraîne une prise de conscience généralisée et que l’on tire collectivement les leçons de cette crise, comme de toutes celles qui l’ont précédée.

Les Etats Généraux de l’Alimentation s’ouvrent avec l’espoir pour les paysans et les consommateurs de voir enfin évoluer les choses. L’enveloppe de 5 milliards d’euros promise par le gouvernement constitue assurément un formidable levier, encore faudra-t-il avoir le courage de l’utiliser pour permettre enfin à l’agriculture paysanne de répondre pleinement à la demande légitime d’une meilleure alimentation pour tous, et de redonner du sens à notre métier en replaçant le paysan au cœur du système de production.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

litterama (Les femmes en littérature)

"Le poète a le devoir d'être femme, de tenir le monde à l'oeil, et d'être entendue"Grace Paley

Le Quotidien Julia

Le Quotidien Julia est un magazine ouvert sur le monde.

OVNIS VIDEOS

Toute l'actualité que vous allez aimer !

Perversions narcissiques et psychopathies : théories et concepts

"Nouvelle encore, mal connue, parfois mal reçue [...] et cependant nécessaire, la notion de perversion narcissique se situe à un carrefour et une extrémité : carrefour entre l'intrapsychique et l'interactif, entre pathologie individuelle et pathologie familiale du narcissisme, et extrémité de la trajectoire incessamment explorée, reprise et précisée entre psychose et perversion." (Paul-Claude Racamier, 1992a) « La perversion narcissique constitue sans aucun doute le plus grand danger qui soit dans les familles, les groupes, les institutions et les sociétés. Rompre les liens, c’est attaquer l’amour objectal et c’est attaquer l’intelligence même : la peste n’a pas fait pis. » (Paul-Claude Racamier, 1992b) « Les hommes libres dans une société libre doivent apprendre non seulement à reconnaître cette attaque furtive contre l’intégrité mentale et à la combattre, mais doivent aussi apprendre ce qu’il y a dans l’esprit de l’homme qui le rend vulnérable à cette attaque, ce qui fait que, dans de nombreux cas, il aspire à sortir des responsabilités que la démocratie et la maturité républicaines lui imposent. » (Joost Meerlo, 1956)

Ze Rhubarbe Blog

Pour tenter de sortir du périmètre imposé

Droit est toujours raison

"Là où finit la loi, la tyrannie commence." (William Pitt l'Ancien)

"15 ANS DE MAFIA"

DU COMMUNISME A L'EXTREME DROITE

triton95

un regard sur le monde

Ombre43

Revue de presse nationale et internationale.

La bibliothèque du Neuropsychologue

Pour les amateurs d'ouvrages et de cerveaux.

Louis et Louise de France

Nous soutenons Paris.

☙ Solutions Sante Naturelle ❧

Association Information Bien-Être et Santé au Naturel

%d blogueurs aiment cette page :