Le Tribunal révolutionnaire : Marie-Antoinette, Louis XVI ou encore Madame Du Barry à la barre — Héritages

« Soyons terribles pour dispenser le peuple de l’être » dit Danton au soir de la création du tribunal révolutionnaire. Le Tribunal révolution est une juridiction d’exception mise en place sous la proposition de Danton, Lindet et Levasseur. Il exerça des fonctions du 6 avril 1793 (date du premier jugement) au 31 mai 1795 et également de Jean-Baptiste […]

via Le Tribunal révolutionnaire : Marie-Antoinette, Louis XVI ou encore Madame Du Barry à la barre — Héritages

9 commentaires sur “Le Tribunal révolutionnaire : Marie-Antoinette, Louis XVI ou encore Madame Du Barry à la barre — Héritages

Ajouter un commentaire

  1. Ce fut la création de tribunaux d’exception créés par des ultras, des enragés qui voulaient tout changer par la violence, la terreur et l’intolérance. Marat, Hébert, Robespierre qui va imposer une véritable dictature politique. Danton, Collot d’Herbois et leurs exécutions sommaires ne furent les meilleurs représentants d’une République qui devait être la même pour tous.
    Malheureusement pour Louis XVI qui fut sans doute un des rois les plus tolérants qui soient et Marie-Antoinette qui fut rendue responsable par des agitateurs de responsable de tous leurs maux, de la hausse des impôts, du déficit chronique du pays et e bien d’autres défauts, ces Enragés de la Terreur voulaient des exemples.
    Louis XVI et Marie-Antoinette qui rêvait d’une vie plus simple furent exécutés pour mettre fin à la Royauté. Ces deux là ont payé les excès d’un Ancien Régime et en particulier les excès réalisés sous Louis XIV.
    Quant à cette malheureuse madame du Barry, elle eut le grand défaut d’avoir été une favorite de Louis XVI et e se trouver inscrite par les Ultras sur la liste dite des Suspects.

    Aimé par 2 personnes

      1. Non, je n’en suis pas convaincu et reste optimiste sur le genre humain. Sur ce point, il est vrai que dans les médias quels qu’ils soient on entend beaucoup parler et ceux qui font du mal comme certains hommes politiques, des industriels, des banquiers, des islamistes extrémistes, des casseurs et autres voyous, des fous, des tyrans, des faiseurs de guerre ou des hommes politiques par qui le scandale arrive, toutes ces personnes dont on parle trop et qui polluent les informations.
        Comme cela crée soit disant l’évènement, les journaleux s’alignent tous sur une même idée et en parlent tous. Mais ces gens nuisibles ou nocifs, au niveau de la population d’un pays, représentent une infime minorité qui est malheureusement entendue et vue parce qu’elle se fait entendre et qu’elle est relayée par les journalistes.
        Pourtant, de par le pays ou de par le monde, il existe des milliers de personnes qui qui agissent pour améliorer le bien-être de l’humanité sans le crier sur les toits : c’est le cas des banquiers solidaires, de ceux qui créent des entreprises de microcrédit pour les plus humbles, des petits patrons de P.M.E qui ont une attitude humaine et sociale et pensent d’abord au bien-être de leurs employés avant de penser gros profits. On trouve aussi tous ces gens ceux qui font des maraudes pour venir en aide aux sans abri, tous ceux qui se démènent dans des associations qui aident les plus pauvres mais dans des associations non politisées et non noyautées par la religion, ceux et celles qui s’arrangent pour apporter un plus aux enfants qui ont besoin d’aide au niveau scolaire.
        N’oublions pas tous ces médecins et infirmières qui vont à l’autre bout du monde, parfois au risque de leur vie, comme Médecins sans Frontières ou Médecins du Monde qui ne hurlent pas aux quatre coins de la planète tout le bien qu’ils font sur place, des chercheurs, ceux qui se battent pour défendre les droits de l’Homme, ceux qui se battent pour que la Liberté ne soit plus qu’un mot dans leur pays. Toutes ces personnes actives et efficaces qui ne hurlent pas aux quatre coins de la planète tout le bien qu’ils font sur place et ne font pas sans cesse appel aux journalistes pour être vus.
        Tous ces gens réunis représentent des centaines de milliers de personnes et font nettement moins de bruit qu’une minorité agissante qui se trouve sur le devant de la scène avec la complicité des medias parce qu’ils font partie d’une élite qui a accès plus facilement à eux.
        De plus, les journalistes, voulant faire de l’audience, savent que le téléspectateur ou le lecteur préfèrent malheureusement ce qui est violent à ce qui simple et ne fait pas de bruit. Tous ces gens agissent et font plus de bien que ceux qui parlent beaucoup mais agissent peu, ceux que j’appelle les moralistes et donneurs de leçons de salons et de plateaux télé !

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

saania2806.wordpress.com/

Philosophy is all about being curious, asking basic questions. And it can be fun!

la photo du lundi

pour bien commencer la semaine

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

Art & Histoire

— De la Renaissance au Maniérisme —

Du côté du Teich

Photos du Bassin d'Arcachon, coups de coeur ici et ailleurs...

Il y a un siècle

Ce site raconte la vie d'un conseiller du président de la République, il y a un siècle, jour pour jour.

Actu Sante Mag

Au coeur de la Santé

L'Alliance des Âmes...

Chemin de la Conscience...

À l'ombre de la Croix

La Lumière de la foi

cultur'easy

Soyez connecté à la culture qui vous entoure !

Lire peu ou Proust

Notes de lecture

Fictions de l'interlude

«Et le monde entier surgit en moi, à des moments où la méditation devient chez moi un sentiment et où mon esprit s’obnubile, comme un brouillard fait d’ombre, un crépuscule des angles et des arêtes, une fiction de l’interlude, un retard du lever du jour.»

%d blogueurs aiment cette page :