[Spécial] Les Morts Les Plus Ridicules de l’Histoire

Qu’ils soient rois, penseurs ou artistes, certains grands de l’Histoire ont attendu leur dernière heure pour se couvrir de ridicule. Rendons-leur justice avec cette sélection (mortelle) des trépas les plus insolites. Comme l’écrivait Pagnol, « la première qualité d’un héros, c’est d’être mort et enterré ». Cette maxime s’est maintes fois confirmée au fil de l’Histoire. Combien […]

via [Spécial] Les Morts Les Plus Ridicules de l’Histoire — Le Fil de l’Histoire

Un commentaire sur “[Spécial] Les Morts Les Plus Ridicules de l’Histoire

Ajouter un commentaire

  1. Même si elles sont toutes relativement amusantes malgré leur côté tragique au final, trois d’entre elles retiennent mon attention par leur côté ridicule.
    Celle qui retient d’abord mon attention est la mort de Louis III, grand vainqueur des Normands devant l’Eternel mais qui meurt bêtement en courant la gueuse ! Comme quoi courir le jupon peut s’avérer dangereux …
    Ensuite vient la mort bête de Tycho Brahé qui meurt de ne pas avoir voulu aller soulager la nature par politesse.
    Enfin, il y a la mort par malchance : Eschyle tué par une tortue elle même captive et en danger de mort. S’il avait été Gaulois, il aurait craint que le ciel ne lui tombe sur la tête et aurait ai autrement.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

PAQUERITE

Des mots et des recettes

Corsica Insight

ma vision de la société

T'es sérieux ?

"Si la bêtise, en effet, vue du dedans ne ressemblait pas à s'y méprendre au talent, si, vue du dehors, elle n'avait pas toutes les apparences du progrès, du génie, de l'espoir et de l'amélioration, personne ne voudrait être bête et il n'y aurait pas de bêtise", Robert Musil.

La lumineuse

Site sur la non-dualité

%d blogueurs aiment cette page :