Il y a 400 ans, début de la déportation des esclaves africains vers l’Amérique — Les temps du blues

https://videopress.com/embed/SvOCRDwj?hd=0&autoPlay=0&permalink=0&loop=0

Difficile de déterminer le jour exact d’arrivée du premier bateau transportant des esclaves africains sur le territoire des futurs États-Unis. On sait seulement que c’était fin août 1619, probablement vers le 20 du mois. La nationalité du navire fut également à l’origine de confusions. On pensa d’abord qu’il venait des actuels Pays-Bas car il battait […]

via Il y a 400 ans, début de la déportation des esclaves africains vers l’Amérique — Les temps du blues

Un commentaire sur “Il y a 400 ans, début de la déportation des esclaves africains vers l’Amérique — Les temps du blues

Ajouter un commentaire

  1. Un très bon article sur le devoir de mémoire et sur ce groupe qui garde en mémoire les traditions de ces premiers esclaves débarqués den Amérique. Pourtant, quand je lis des billets sur la traite négrière, je reste assez circonspect.
    En effet, on accuse les grandes puissances de l’époque (Angleterre, France, Espagne ou Portugal) d’avoir fait la traite des Noirs pour leurs colonies. Des siècles plus tard, des groupes de Noirs installés en Europe ou en Amérique ont demandé que tous ces pays se repentent de leurs actes. Ces personnes font cela à juste titre certes mais ils oublient qu’à cette époque ce type de commerce, si horrible puisse-t-il nous paraitre de nos jours était légal.
    De plus, ces même demandeurs de repentance occultent une grande partie de l’histoire de cette traite négrière : iIs omettent de rappeler que les premiers acteurs de ce commerces furent des Noirs africains eux-mêmes. Ces Noirs africains, lorsqu’ils se battaient entre tribus ou peuples, essayaient de faire le plus de prisonniers possible puis ils allaient les vendre à Dakar ou à des marchands arabes qui les emmenaient pour les revendre sur le marché aux Noirs d’Alger. Ces Noirs qui faisaient commerce de leurs propres frères de couleur se faisaient payer soit en vêtements mais surtout en armes à feu qui leur permettaient d’avoir un ascendant sur les autres tribus.
    Mais ça, il ne faut pas le dire ou le rappeler : ce n’est pas politiquement correct ou ça va à l’encontre de la bien pensance

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

My Black and White World

Photography And Lifestyle

Andrea Bianchi - Drummer

Con music-pedia personale filmata incorporata risuonata dal sottoscritto.

Récits d'Histoire

des petits récits qui ont fait la grande Histoire

Brashley Photography

Images by Bren & Ash Ryan

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :