Traqueurs de Nazis : L’Histoire Secrète des « Vengeurs » — Le Fil de l’Histoire

On les appelait les Nokmim, « Vengeurs » en hébreu. Insatisfaits de l’issue des procès de 1945, avec toujours des millions de criminels de guerre nazis dans la nature, ils formèrent une milice impitoyable lancée à la poursuite de leurs anciens bourreaux. Lorsque les Nazis assassinent sans vergogne, à la mitrailleuse dans les bois de […]

via Traqueurs de Nazis : L’Histoire Secrète des « Vengeurs » — Le Fil de l’Histoire

2 commentaires sur “Traqueurs de Nazis : L’Histoire Secrète des « Vengeurs » — Le Fil de l’Histoire

Ajouter un commentaire

  1. Un très bon article sur les vengeurs qui durant des années cherchèrent les Nazis en liberté pour leur faire payer leurs crimes. Ils parvinrent à en exécuter un grand nombre et bénéficièrent de réseaux qui les guidèrent Amérique du Sud, en particulier au Chili, en Uruguay et au Brésil et surtout en Argentine.
    Adolf Eichmann, l’un des architectes de l’Holocauste, fut capturé par des agents israéliens en Argentine, jugé et exécuté en Israël.
    Malheureusement, le sinistre docteur Mengele, l’ange de la mort, caché en Argentine échappa de justesse à deux reprises aux agents du Mossad.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Virginie Jeanjacquot Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

PAQUERITE

Des mots et des recettes

Corsica Insight

ma vision de la société

T'es sérieux ?

"Si la bêtise, en effet, vue du dedans ne ressemblait pas à s'y méprendre au talent, si, vue du dehors, elle n'avait pas toutes les apparences du progrès, du génie, de l'espoir et de l'amélioration, personne ne voudrait être bête et il n'y aurait pas de bêtise", Robert Musil.

La lumineuse

Site sur la non-dualité

%d blogueurs aiment cette page :