L’orgueil….

 » Une conscience gonflée par l’orgueil est toujours égocentrique et uniquement sensible à elle-même. Elle est incapable d’apprendre du passé, de comprendre les événements actuels et d’en tirer les leçons pour l’avenir. Elle est hypnotisée par elle-même, et il est impossible de discuter avec elle. Elle court inévitablement à sa perte. « 

Carl Gustav Jung

8 commentaires sur “L’orgueil….

Ajouter un commentaire

  1. Et pourtant sans orgueil pas de tragédie grecque…ce qui serait dommage pour le théâtre. Une littérature de l’humilité alors ? Pas sûr que ça fonctionne non plus… sauf si le lecteur possède un solide sens de l’humour et comprend à quel point l’humilité est orgueilleuse, mais il faudrait sûrement un nouveau déluge avant que cela advienne! Et puis désormais le lieu commun se situe dans la vanité, là orgueil et humilité se rejoignent et s’épousent bien confortablement. L’art s’affadit en chuchotements et le ressentiment finit par prendre le pas comme prévu sur tout le reste.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

PAQUERITE

Des mots et des recettes

Corsica Insight

ma vision de la société

T'es sérieux ?

"Si la bêtise, en effet, vue du dedans ne ressemblait pas à s'y méprendre au talent, si, vue du dehors, elle n'avait pas toutes les apparences du progrès, du génie, de l'espoir et de l'amélioration, personne ne voudrait être bête et il n'y aurait pas de bêtise", Robert Musil.

La lumineuse

Site sur la non-dualité

%d blogueurs aiment cette page :