Basilique Sainte-Sophie de Constantinople (Turquie)

basilique Sainte-Sophie de Constantinople Ancienne basilique de Constantinople, construite entre 532 et 548, transformée en mosquée après la prise de la ville par les Ottomans en 1453, et devenue musée (musée de l’Aya Sofya) depuis 1934. En juillet 2020 la Turquie la transforme à nouveau en lieu de prière pour les musulmans : elle redevient […]

via Basilique Sainte-Sophie de Constantinople (Turquie) — aufildelapensée

Un commentaire sur “Basilique Sainte-Sophie de Constantinople (Turquie)

Ajouter un commentaire

  1. Quand je pense qu’en 1934, Mustapha Kemal Atatürk avait voulu marquer le fait que la le régime turc était laïc. Il avait maqué ce laïcisme en décidant que la basilique ne serait plus un lieu de culte mais un musée qui raconterait une part de l’histoire de la Turquie.
    Il a réussi à offrir cette basilique au monde qui a pu s’intéresser à l’art et à l’Histoire. Il fut suivi plusieurs années plus tard par l’UNESCO qui aida à la restauration de parties abimées. L’héritage iconographique de mosaïques chrétiennes a été dévoilé petit à petit mais des créations artistiques musulmanes doivent être détruites pour les mettre au jour. Les restaurateurs tentent de faire tout pour conserver les deux expressions artistiques et religieuses.
    Recep Tayyip Erdoğan trahit la Turquie à de nombreuses reprises à commencer par le caractère laïc de la Turquie qui ne l’est plus depuis son arrivée au pouvoir, par le fait qu’il viole la décision de Mustapha Kemal de transformer ce musée mondial en lieu de culte réservé au musulman.
    Erdogan qui veut se maintenir à la tête de sa « démocrature » sait qu’il baisse dans les sondages malgré son culte de la personnalité.
    Pour remonter dans ces sondages, il a joué sur la fibre nationaliste et sur la fibre musulmane des Turcs.
    La sécularisation de sainte Sophie est un outil de propagande et face à ce viol de l’Histoire, les Européens ont tous baissé leur pantalon. Erdogan tout comme les Chinois ailleurs, a joué sur la désunion politique et diplomatique des Européens pour avancer ses pions.
    Il n’en reste pas moins que devant ce type de personnage qui ne respecte rien et se sert de sa politique islamiste pour régner, on peut craindre qu’il ne s’attaque par la suite à certaines merveilles de sainte Sophie qui touche son idée de l’islam comme la mosaïque de la Vierge à l’Enfant, la mosaïque du Christ Pandokrátor et toutes ces créations de l’art byzantin qui représente des images religieuses.
    Des exemples qui ne peuvent que heurter le côté politicien islamiste d’Erdogan. Jusqu’où osera-t-il aller et surtout, quand les Européens imposeront des sanctions sérieuses pour le faire plier.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Trigwen Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

PAQUERITE

Des mots et des recettes

Corsica Insight

ma vision de la société

T'es sérieux ?

"Si la bêtise, en effet, vue du dedans ne ressemblait pas à s'y méprendre au talent, si, vue du dehors, elle n'avait pas toutes les apparences du progrès, du génie, de l'espoir et de l'amélioration, personne ne voudrait être bête et il n'y aurait pas de bêtise", Robert Musil.

La lumineuse

Site sur la non-dualité

%d blogueurs aiment cette page :