Que fête-t-on à l’Assomption ?

Une croyance, une fête, un dogme

Que fête-t-on a l’Assomption ? Malgré la discrétion des Évangiles, les premiers chrétiens n’ont pas mis longtemps à réfléchir à la place de Marie dans leur foi. Ils ont rapidement voulu célébrer ses derniers moments, comme ils le faisaient pour honorer leurs saints. À cause du caractère unique de sa coopération, une croyance se répand : son « endormissement » – sa Dormition – consiste en réalité en son élévation, corps et âme, au ciel par Dieu.

La fête exprime cette croyance : chaque 15 août, les chrétiens célèbrent à la fois la mort, la résurrection, l’entrée au paradis et le couronnement de la Vierge Marie.

En 1950, le pape Pie XII estime utile de proposer une définition plus précise : « La Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort ». La définition fait partie des dogmes de l’Église.

L’Assomption de Marie dans le sillage de l’Ascension du Christ

On associe souvent l’Assomption de Marie avec l’Ascension du Christ ; de fait, les mots se ressemblent et il y a dans les deux cas une montée mystérieuse au ciel dans la gloire de Dieu.

Pourtant, « assomption » ne vient pas du verbe latin « ascendere » (monter, s’élever), qui a donné « Ascension », mais d’« assumere » (assumer, enlever). L’étymologie souligne l’initiative divine : Marie ne s’élève pas toute seule vers le ciel, c’est Dieu qui fait le choix de l’« assumer », corps et âme, en la réunissant à son Fils sans attendre la résurrection finale, tant elle a su s’unir, corps et âme, à Lui dès sa vie terrestre.

Dans le sillage de l’Ascension, Marie inaugure le destin ouvert aux hommes par la résurrection de son Fils et anticipe ce qui deviendra la condition des sauvés à la fin des temps.

La fête de l’Assomption entretient l’espérance

La liturgie de l’Assomption célèbre Marie comme la « transfigurée » : elle est auprès de Lui avec son corps glorieux et pas seulement avec son âme ; en elle, le Christ confirme sa propre victoire sur la mort.

Marie réalise ainsi le but pour lequel Dieu a créé et sauvé les hommes. En la fêtant, les croyants contemplent le gage de leur propre destin, s’ils font le choix de s’unir à leur tour au Christ.

Cette contemplation renforce enfin la confiance dans l’intercession de Marie : la voilà toute disponible pour « guider et soutenir l’espérance de ton peuple qui est encore en chemin » (préface). Ils aiment alors demander à Dieu : « Fais que, nous demeurions attentifs aux choses d’en-haut pour obtenir de partager sa gloire » (collecte).

Père Laurent de Villeroché, eudiste

5 commentaires sur “Que fête-t-on à l’Assomption ?

Ajouter un commentaire

  1. Un très bel article et un excellent billet à la gloire de la Sainte Vierge. Bon nombre de chrétiens qui ont parfois des doutes continuent cependant de vénérer la vierge Marie.Marie, une sainte Mère à qui ils demande d’intercéder auprès de son fils pour les guider dans leur recherche d’une foi plus forte et plus intense.
    Breton d’origine, j’ai côtoyé bon nombre de marins pêcheurs qui la prient lors de moments très difficile (des tempêtes entre autres).
    Lorsqu’ils sont sauvés d’un naufrage, beaucoup d’entre eux vont à l’Eglise pour la remercier et, quelque temps après, lui laissent un « ex voto » sous forme de tableaux, de maquettes de leurs bateaux rescapés, de bateaux en bouteille, des maquettes de bateaux qui pendent dans les églises bretonnes ou sous forme de filets décorés et ornés aux couleurs de la Vierge et nombre d’autres exemples.
    D’ailleurs, en Bretagne, la Vierge Marie st louée autant que le Christ est adoré et sainte Anne vénérée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

PATRICK PHOTOS 2

photos animalières nature etc

Stupidity Hole

Uninformed writings from an arrogant Sydneysider

Getting the Picture

A pictorial record of life as I see it.

Yard and Pond

Waking Up My Soul

Valley of Stars

My photographic adventures on the other side of the world

NADINE POLO / NATUROPATHE & MAGNETISME A BOURGOIN-JALLIEU

Prendre soin de sa santé naturellement

Le Dix Vins Blog littéraire poétique et cultivant

Littérature, poésie, nouvelles, contes, humour, cinéma, histoire, actualité et société d'hier, d'aujourd'hui, c'est tout cela le Dix Vins Blog : un blog , dix chroniqueurs et plus, des articles chaque jour à lire et à partager

EN VERS ET CONTRE TOUT

Un peu de douceur dans ce monde de brutes

Le Petit Collaborateur

Petit journal incitatif à la solde du pouvoir...

%d blogueurs aiment cette page :