La modestie, antidote aux pathologies du désir ?

La juste estime de soi est d’autant plus difficile que nous sommes soumis aux mécanismes du désir mimétique. La lucidité conduit à la modestie et nous préserve non seulement de l’hybris mais aussi de l’insatisfaction qu’engendre notre sentiment d’insuffisance d’être. Charles Hadji, agrégé de philosophie de docteur en Sciences sociales, professeur émérite à l’université de […]

La modestie, antidote aux pathologies du désir ? — L’ÉMISSAIRE

2 commentaires sur “La modestie, antidote aux pathologies du désir ?

Ajouter un commentaire

  1. En voilà un article intéressant de psychologie positive. Je me demandais si l’humilité avait la même « valeur » que la modestie, car finalement les deux nous ramènent à une forme de sobriété. Mais, l’humilité est plus introspective, plus profonde dans la manière dont nous nous voyons. Vaste débat que tu lances ici ! Merci encore pour ce partage utile…

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :