Suffragistes et Suffragettes, le combat des femmes en Angleterre

via Suffragistes et Suffragettes, le combat des femmes en Angleterre — Plume d'histoire

Publicités

"Les gens les plus romantiques se donnent du mal pour se comporter avec cynisme, mais ce sont de grands tendres quand on va au-delà des apparences" Woody Allen

Films à voir absolument : 80 films pour le développement personnel — Soif de Joie

https://www.youtube.com/embed/GBPasE1vfuw?version=3&rel=1&fs=1&autohide=2&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&start=190&wmode=transparent Vous êtes un fan de films mais comme moi vous cherchez pendant longtemps un film à regarder qui pourrait réellement vous intéresser dans le domaine du développement personnel, de la motivation ou encore de la spiritualité ? Et bien moi aussi ! En effet, j’ai toujours eu du mal à trouver un site qui... Lire la Suite →

MOCKY NE SE MOQUERA PLUS

  Disparition du plus franc tireur des cinéastes français, Jean-Pierre Mocky, auteur de quelque 66 longs métrages entre 1959 et 2017. Un grand découvreur de tempérament d’acteur. Triste 8 août pour le cinéma français et ceux qui aiment la provocation : Jean-Pierre Mocky est mort à l’âge de 86 ans après nous avoir régalés de... Lire la Suite →

GEMMA ARTERTON SÉDUCTRICE —

https://www.youtube.com/embed/pldwh7qDXXM?version=3&rel=1&fs=1&autohide=2&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&wmode=transparent A l’affiche de Vita & Virginia, de Chanya Button, sur les écrans le 10 juillet, Gemma Arterton campe une femme libre et une séductrice et de son histoire avec Virginia Woolf. Il y a quatre-vingt-dix ans, Virginia Woolf publiait son roman Orlando, qui racontait son histoire d’amour avec Vita Sackville-West. Deux femmes qui furent... Lire la Suite →

LE ROMAN NOIR DE HOLLYWOOD.

Noir Suspense

FRANCES FARMER : LA REBELLE.

Qui se souvient aujourd’hui de l’actrice américaine Frances Farmer ? Hélas, à part quelques cinéphiles, peu de monde. Pourtant, elle fut en son temps, un des grands espoirs de la Paramount. Sa carrière cinématographique débute plutôt bien, elle tourne avec les plus grands : William Wyler et Howard Hawks. Le théâtre l’intéresse, elle décide de partir pour New York jouer sur les planches à Broadway. C’est l’époque où elle apprend à goûter aux plaisirs artificiels : drogue et alcool. Trahie par Clifford Odets, qui s’est servi de la renommée naissante de l’actrice pour produire une de ses pièces, Frances reviendra en Californie totalement défaite. Si sa carrière professionnelle semble relativement bien engagée, en revanche sa vie privée se dégrade. Son mariage avec Leif Erickson (jeune premier de l’époque) bat de l’aile. Après six ans de mariage, elle divorce le 12 juin 1942. En octobre…

Voir l’article original 1 501 mots de plus

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Mes Prétentions de Sagesse

J'ai observé, j'ai vécu, j'ai analysé, j'ai conclu.

Le Cri des Peuples

La voix des peuples et de la Résistance, sans le filtre des médias dominants. Abonnez-vous à la NEWSLETTER pour contourner la censure.

L'Art en Tête

Pour l'amour de la peinture

Thibault Didelot

Découvrez un espace de paix en vous

UN AUTRE REGARD SUR LA PSYCHOLOGIE

Actualités générales en psychologie et faits de société. Critique des pseudo-sciences et des fakenews scientifiques

L'ermite athee dans son antre vous accueille volontiers

Mais si vous êtes intolérants n'entrez pas / Ce blog est en quelque sorte un espace perso où je soliloque , un exutoire

Entre les lignes entre les mots

Notes de lecture, débats et quelques notes de musique

Curious

3 initiatives contre le gaspillage alimentaire

Le Halo Magazine

Journal d’opinion français critique, indépendant et alternatif

Florilèges

Web-journal culturel étudiant