29 janvier 1837 : mort de Pouchkine — Jour du temps passé

C’était le plus grand poète russe. La vie d’Alexandre Pouchkine s’évanouissait le 29 janvier 1837, comme elle avait commencé : avec passion. Pouchkine naquit le 6 juin 1799 à Moscou, dans une famille noble francophile. Descendant d’un esclave africain adopté et anobli par Pierre le Grand, Abraham Hannibal, Pouchkine était moqué pour sa peau mate. Il […]29... Lire la Suite →

Ce qui n’est pas écrit se perd

« L’écriture est l’ange gardien de nos vies. Elle garde ce que nous ne savons pas garder. Ce qui n’est pas écrit se perd comme de l’eau qui tombe dans du sable… Il y a un bon silence, c’est celui de la neige, c’est celui d’une bougie,  c’est celui des poèmes. Et puis il y a […]Ce... Lire la Suite →

Deux âmes…

Il arrive que deux âmes se rencontrent pour n’en former plus qu’une. Elles dépendent alors à jamais l’une de l’autre. Elles sont indissociables et n’auront de cesse de se retrouver, de vie en vie. Si au cours d’une de ces existences terrestres une moitié venait à se dissocier de l’autre, à rompre le serment qui […]Deux... Lire la Suite →

Minimales — Instants d’Aime

Te regarder droit dans les yeuxAvoir la tête à l’enversAppeler ça renversement de situation. Et marcher sur les mainsJusqu’à écrire les motsAu miroir. Deviner. Dire coup de foudre. S’aimer. Marina Rogard © Tous droits réservés – 2021 – Marina RogardMinimales — Instants d'Aime

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Mes trésors spirituels

collecte de ce jour et archives classées

Le Comptoir

« Le comptoir d'un café est le parlement du peuple » Honoré de Balzac

L'inquiétante étrangeté

Le carnet d'Arta Seiti

Jour du temps passé

Tout jour a sa propre histoire

Theda H. Macary

Archéologie, légendes et faits